Le cours est introduit par des exercices d'étirements et d'échauffements incluant le Qi Gong (auto-massage, Qi Gong postural ou externe tels que Les Huit pièces de brocard, La salutation au Tao, Le Qi gong des méridiens, des spirales ...).

 

Vient ensuite le Taiji qui va solliciter davantage la mémoire et la coordination inhérentes aux déplacements. La marche du Taiji, des exercices éducatifs (Ji ben gong) sont des temps incontournables pour développer ces compétences, enregistrer les postures et entrer plus aisément dans la forme (Taolu).

Nous apprenons ensuite la forme 108 (mouvements) du style Yang moderne de Yang Chengfu (1883 - 1936), la plus répandue au monde. Celle-ci comprend trois parties dans l'ordre suivant: Terre - Homme - Ciel.

  • La Terre est un enchaînement plus court que les deux autres et se travaille généralement sur une saison. Elle permet d'acquérir l'ancrage et l'équilibre nécessaires pour la suite.
  • Dans l'Homme, le pratiquant utilise ces qualités pour exécuter entre autres, une série de coups de pieds caractéristique de cette partie, la lenteur rendant plus difficile cette exécution.
  • Le Ciel achève le Taolu. On peut le voir comme un aboutissement, une élévation sur le plan spirituel.

Le chemin pour accéder au calme est plus laborieux pour l'adepte du Taiji.

Les postures plus basses sollicitent davantage les articulations et le bas du corps mais l'aspect martial développe davantage la puissance corporelle. Il peut parfois repousser certains élèves. Pourtant, comprendre l'essence martiale qui sous-tend cette pratique est d'une grande importance car nous saisissons davantage  le sens du geste et du déplacement. Cela développe aussi les capacités d'auto-défense par le travail d'esquive et permet au pratiquant de relever la tête et d'avancer en confiance dans la vie.

Gardons cependant à l'esprit que l'adversaire imaginaire n'est d'une certaine façon que nous-même.

Finalement, malgré certaines différences, le Taiji  comme toute expression corporelle qui cultive le Qi peut être considéré comme un Qi Gong. Certains experts vont jusqu'à dire que cet art de la patience qu'est le Taiji est le summum du Qi Gong.

L'important est de trouver celle qui nous convient le mieux.

 

 

 

   * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Cours  le mardi de 18h15 à 19h30

Marcilhac sur Célé 

(salle communale Place des Platanes)

 

 

Cours  le mercredi de 18h00 à 19h45

   Cajarc (préfabriqué de l'école primaire)

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *