En Chine, la pharmacopée représente le support majeur de la MTC et constitue l’essentiel de son arsenal thérapeutique. C’est l’expérience de plusieurs siècles qui a permis de préciser pour chaque plante, ses caractères énergétiques et ses effets thérapeutiques dont la règle de prescription obéit aux théories fondamentales du Yin Yang, des Organes et Entrailles et des méridiens.

 

Moins connue que l’acupuncture en Occident, elle est toutefois considérée comme étant plus performante pour régénérer le potentiel énergétique du corps lorsque les réserves sont épuisées, nourrir en profondeur les organes et les tissus et stimuler puissamment les différentes fonctions physiologiques. Tout en faisant en sorte que la maladie disparaisse, elle s'attache à renforcer la constitution et la vitalité.

  

L’usage des plantes médicinales vise à :

 - éliminer les pervers (Froid, Humidité, Vent …) et facteurs déclenchant des maladies

 - rétablir l’harmonie des Organes et Entrailles

 - corriger le déséquilibre du Yin et du Yang qui sous-tend toute pathologie

 

Tout comme la diététique, les plantes sont caractérisées par plusieurs paramètres fondamentaux qui conditionnent leurs qualités énergétiques et leurs règles de prescription tels que :

 - la saveur : douce, piquante, salée, acide, amère,  

 - la nature : fraiche, froide, tiède, chaude ou neutre. Elle correspond à l’effet thermique produit sur le corps une fois l’aliment digéré.

 - le tropisme : il s’agit de la zone d’action privilégiée du produit utilisé.

 

Présent dans tous les traités de pharmacopée depuis l’Antiquité, ce mode de qualification confère à la pharmacopée chinoise toute son originalité et sa richesse. Il permet encore de nos jours de mener des recherches sur les effets thérapeutiques et de classer les milliers de produits de cette matière médicale par catégorie et par mode d’action tel que : éliminer la chaleur, disperser le Vent et l’Humidité, tonifier le Qi, le Yang, le Yin …

 

Le choix des produits ou d’une formule de pharmacopée répond aux principes de traitement définis lors du bilan énergétique.

Prescrire des remèdes de nature froide ou fraîche dans un syndrome de chaleur et inversement est un des grands principes de la MTC.

Dans l’exemple d’une lombalgie par Vide de Qi du Rein, la prescription de produits pour tonifier le Qi du Rein en complément de l’acupuncture peut s’avérer utile pour accélérer la guérison.

La forme traditionnelle la plus répandue est celle de la décoction, mais de nombreuses autres formes (pilules, gélules, poudre concentrée … ) permettent une prise plus aisée.